comment gérer ses émotions au travail
Développement personnel du manager

Comment gérer ses émotions au travail?

Votre chaudière à rendu l’âme ce weekend et vous n’avez pas pu trouver de plombier. Belle-maman a débarqué et vous n’êtes plus chez vous sous votre propre toit. Pression à la maison, stress, manque de sommeil. Il va être difficile de rester zen quand vous allez passer la porte du SPA. Comment gérer ses émotions au travail?

Les personnes avec qui vous travaillez sont parfaitement au courant de vos émotions, en particulier si vous êtes sujet aux sauts d’humeur. Vous pouvez avoir le sang chaud ou “du tempérament” comme on dit. Résultat: vous partez au quart de tour à la moindre difficulté ou remarque.

Il serait naïf de vous dire de laisser vos problèmes extérieurs à la porte du travail. Nous savons tous que peu de personnes sont capables de faire ça. Les difficultés à la maison ou plus généralement dans la vie personnelle peuvent venir perturber notre journée.

Mais soyons clairs: Les crises de colère n’ont pas leur place sur votre lieu de travail et l’âge n’a rien à voir là-dedans.

Si vous voulez devenir un SPA manager respecté et efficace, vous devez faire la différence entre montrer votre mécontentement de temps en temps et tout envoyer valser à la moindre occasion.

“Votre SPA est pourri.”

Cela faisait environ trois semaines que j’avais embarqué à bord d’un tout nouveau bateau de croisière. Le challenge était passionnant car il s’agissait de tout mettre en place pour son lancement.

Malheureusement, je n’avais alors connu que des environnements de travail déjà en place. Tout roulait parfaitement et je n’avais qu’à poser mes valises dans ma cabine puis me mettre au travail.

Quand j’ai embarqué sur ce nouveau bateau, rien n’était prêt. D’ailleurs il a fallu déblayer une cabine passager vite fait pour nous faire de la place à moi et mes collègues qui embarquaient.

Mais pire que ça: le SPA n’était pas opérationnel. De la boue refluait dans la piscine. L’électricité tombait en rade toutes les trente minutes. L’architecte avait purement et simplement “oublié” d’inclure des bacs pour les shampoings dans la partie salon de coiffure. Les machines ne fonctionnaient pas.

Bref: on était très loin de l’expérience 6 étoiles VIP que j’avais connue jusqu’alors. Néanmoins le jour de l’ouverture arriva et les premiers passagers embarquèrent.

L’erreur

Un jour, un des responsables du bateau est descendu faire visiter le SPA à un groupe de gens importants. A l’époque, je n’avais aucune idée de comment gérer ses émotions au travail.

Quand il a commencé à se pavaner au milieu de la réception en vantant la qualité exceptionnel de ce SPA qui ferait la renommée de toute la flotte de bateaux à venir, j’ai craqué.

Nous passions nos journées à éponger, remettre le compteur électrique en marche et nous excuser auprès de la clientèle pour la piètre qualité de service que nous leur proposions.

Je me suis mise devant lui et je lui ai hurlé dessus sans aucune retenu: “Votre bateau est pourri! Vous n’avez pas honte! C’est tout sauf exceptionnel!”.

Je tremblais de tout mon long, excédée, révoltée et décidée à faire entendre raison à cet homme qui mentait honteusement. Avait-il seulement conscience de ce qui se tramait sur son bateau ou est ce qu’il était juste là pour faire le beau?

J’ai eu deux heures pour faire mes valises et quitter le navire, virée sur le champs.

Avec du recul

Je ne suis pas fière de cet épisode, mais il me semblait utile de le partager avec vous.

Avec le recul, j’aurais pu garder la tête froide et voir les choses autrement. Proposer des améliorations et affronter ce passage délicat. Mais je n’avais aucune notion de self-control et les années passées à travailler dans un environnement luxueux avaient gonflé mon ego à bloc.

Ce n’est que bien plus tard que j’ai compris que j’avais “pris le melon” et qu’il était temps de redescendre sur terre en apprenant des techniques pour savoir comment gérer ses émotions au travail.

L’irritation utile

Il peut être utile de montrer votre irritation quand par exemple vous rabâchez les mêmes demandes depuis plusieurs jours sans que personne ne bouge. Cela peut vous aider à provoquer une prise de conscience et faire avancer les choses.

En revanche, ne vous mettez pas à pester pour un oui ou pour un non. Évitez de vous transformer en cocotte minute à chaque fois qu’on vous adresse la parole. Cessez de verser dans le négatif toute la journée. Vous allez finir par fatiguer votre patron, vos collègues et vos clients.

Cela ne s’applique pas uniquement aux managers. Si vous avez pour ambition de gravir les échelons et que vous êtes confronté à ce type de problème, vous allez devoir trouver des astuces pour savoir comment gérer ses émotions au travail.

Admettre la situation

Pour apprendre comment gérer ses émotions au travail, la première chose à faire est d’admettre qu’elles vous perturbent. Certaines émotions peuvent affecter la qualité de la relation que vous entretenez avec votre entourage professionnel. Inutile de faire l’autruche.

Si vous devez avoir une discussion avec un collègue, votre manager ou un employé quand vous serez manager, mettez-le au parfum.

Il sera toujours plus constructif de dire: “Ecoutez, je ne suis pas dans la meilleure humeur du monde aujourd’hui. Si je vous semble un peu irrité lors de notre conversation, je vous prie de bien vouloir m’excuser à l’avance.”

Personne ne vous reprochera de faire preuve d’honnêteté par rapport à vos émotions si vous en parlez calmement.

Parce que tout le monde connait ce problème. Au contraire, vous gagnerez le respect des personnes avec qui vous travaillez pour admettre que vous avez aussi vos faiblesses et que vous essayez de les gérer.

Les sauts d’humeur

Ne partez pas du principe que vos sauts d’humeur passent inaperçus et sont sans conséquence.

Tout le monde se fiche de savoir que “c’est votre nature” ou que “vous avez le droit de vous exprimer”. Si vous n’êtes pas capable de comprendre comment gérer ses émotions au travail, vous ne construirez jamais de relation stable avec vos collègues ou vos employés.

Vous devez travailler sur vous-même pour faire en sorte d’être toujours à peu près d’humeur égale. Ainsi, les personnes qui travaillent avec vous sauront comment communiquer avec vous.

En revanche, je vous déconseille de tomber dans l’excès inverse, à savoir ne jamais être touché ou préoccupé par quoi que ce soit. Ce genre de personnalité est louche et il sera difficile pour les autres de trouver des atomes crochus avec vous.

Imaginez travailler avec quelqu’un qui n’est jamais ni heureux, ni triste, ni content, ni mécontent. A quoi assimilez-vous cette personne?

A quelqu’un qui se moque de tout, intouchable, inexpressif. Une personne qui se laisse porter et s’en remet corps et âme à son destin, sans nourrir ni ambition, ni joie, ni peine.

Ce genre d’attitude ne vous sera d’aucune aide: ni avant de devenir manager, ni après.

Garder la tête froide

Vous pouvez en revanche vous exercer à garder la tête froide malgré les difficultés. D’abord parce que cette compétence vous permettra de mieux réfléchir et de trouver plus rapidement des solutions en cas de gros problème.

Il est important de montrer vos émotions de temps en temps, sous peine de passer pour un robot ambulant.

Lorsque vous serez SPA manager, vous devrez vous soucier de vos employés. Cela ne signifie pas que vous devez faire du social ou faire pousser une auréole de sauveur au-dessus de votre tête.

En revanche, si vous savez apprécier la compagnie de vos employés et que vous respectez leurs émotions, vous serez beaucoup plus efficace. Cela fera de vous un manager orienté vers les gens plutôt que vers les tâches. C’est l’essence même d’un bon manager.

Les astuces pour gérer ses émotions au travail

Voici 8 astuces faciles à mettre en place pour commencer à travailler votre self-control:

  • Méditez un peu tous les jours à l’aide d’une application par exemple, la régularité de la pratique vous enseignera beaucoup de choses pour gérer vos émotions;
  • Faites des exercices de respiration le soir avant de dormir pour évacuer les tensions de la journée;
  • Complétez vos exercices de respiration par la pratique de la gratitude: dans votre tête ou dans un carnet, passez en revue les événements de la journée qui vous ont apporté du bonheur ou de la joie;
  • Gardez toujours sur vous une huile essentielle antistress comme la mandarine ou la lavande vraie. Quand vous sentez la pression monter, isolez-vous un instant et respirez profondément directement au bouchon;
  • Faites au moins 30 minutes de sport par semaine pour vous vider la tête;
  • Si le sport n’est pas votre truc, trouvez une activité qui vous convient: peinture, écriture, tir sportif, yoga, théâtre, lecture. Le but est de relâcher la pression régulièrement;
  • Faites-vous masser! C’est le cordonnier le plus mal chaussé on le sait bien, mais vous mieux qui quiconque savez à quel point un bon massage peut vous déstresser;
  • Mangez équilibré: stop aux sandwichs avalés sur un tabouret dans la réserve. Si vous devez manger sur votre lieu de travail, préparez-vous des lunch box, des fruits, des légumes. Une digestion difficile peut mettre sur les nerfs.

C’est à vous!

Et vous? Avez-vous des difficultés à savoir comment gérer ses émotions au travail? Laissez un commentaire ci-dessous pour partager vos retours d’expérience et vos astuces.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de lire gratuitement le Guide d'introduction au métier de SPA Manager: 10 compétences essentielles à maîtriser.